Climatologie et paléoclimatologie, entre doutes et certitudes.

par Gaetan Dubler

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Baudoin Jurdant.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 05-11-2009 .


  • Résumé

    Un des défis importants auquel l'humanité devra faire face durant ce siècle va être le changement climatique. nous sommes à l'heure actuelle loin de pouvoir prévoir précisément quelles vont en être les conséquences. la raison en est que le système climatique est caractérisé par un grand nombre de rétroactions et d'une variabilité naturelle, ce qui fait qu'il est hautement complexe, non linéaire et chaotique au niveau de certaines de ses composantes. il ne peut donc être appréhendé que sous différents angles, de façon pluridisciplinaire, en utilisant les diverses ressources que la science présente aujourd'hui dans des domaines aussi variés que la physique solaire, les statistiques, l'archéologie, les mathématiques, l'histoire, l'économie, etc. au-delà du changement climatique lui-même se pose la question de savoir quelles vont être les répercussions sur la faune et la flore d'une augmentation de la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre. le passé peut souvent nous fournir des infirmations pertinentes sur le futur. c'est le cas par exemple du mésozoïque qui a été caractérisé par des taux de dioxyde de carbone jusqu'à 12 fois supérieurs à ceux que l'on observe de nos jours. pourtant, par rapport à ces interrogations certains aspects sont encore à élucider. par exemple des bactéries pourraient jouer un rôle sur le climat, en produisant entre autres du méthane ou du n2o, des gaz à effet de serre, ou du diméthyle sulfure, un aérosol qui aurait la curieuse propriété d'induire la formation de nuages. pourtant, à ce jour ces phénomènes n'ont pas été quantifiés et nous ne connaissons pas l'importance respective des uns par rapport aux autres et donc leur effet global. de plus nous ne savons pas non plus quel impact le changement climatique va avoir lui-même sur ces micro-organismes : amènera-t-il à une augmentation des surfaces des milieux dans lesquels ils vivent ou au contraire les réduire ? finalement la vulnérabilité et la résilience de sociétés complexes comme les nôtres à la variation climatique vont continuer à devoir être étudiées. différents exemples, comme l'effondrement de l'ancien empire egyptien, de la civilisation maya ou encore celle de tiwanakou dans les andes, toutes affectées par des événements climatiques de grande ampleur lors de leur disparition, peuvent nous fournir des éléments qui permettront également de concevoir des stratégies d'adaptation. cette thèse s'intéresse à la science en train de se faire dans les domaines de la climatologie et de la paléoclimatologie. le but est d'étudier comment la science se construit dans des domaines caractérisés à la fois par des connaissances scientifiques bien établies et des zones qui restent à investiguer, entre les doutes et les certitudes.


  • Pas de résumé disponible.