Les camps de la France. Étude de l'architecture de camps d'internement dans le territoire francais, 1938-1946

par Oscar De Vianna Vaz

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Philippe Bataille.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 27-10-2009 .


  • Résumé

    La thèse proposée aborde l'espace des camps d'internement en france en 1938 et 1946. elle sera menée de façon à croiser l'analyse de l'architecture des camps d'internement avec les approches historiques, idéologiques, sociologiques et institutionnelles. l'hypothèse que nous voulons proposer contredit des thèses précédentes quant à la possible impartialité ou le non-engagement de ceux qui ont été responsables de l'installation du système d'internement français. a notre avis, si le cas français fut marqué par l'urgence, l'improvisation et la conjecture, cela ne fait que prouver l'indifférence des responsables envers les internés. de plus, même si cela parait contradictoire, la narration du processus de projet d'auschwitz le montre très bien, les questions d'urgence, d'improvisation et de conjoncture ont aussi été présentes dans l'univers de projet de l'espace concentrationnaire allemand. la méthodologie de l'approche du thème est basée sur les outils d'analyse de l'espace, l'étude des textes de l'époque et la confrontation et l'interprétation du matériel réuni durant ce travail se rapportant aux camps d'internement en france. seront aussi analysés les projets architecturaux, les esquisses et les dessins originels des camps choisis, les textes relatifs à ces camps, les enquêtes faites in situ, les entretiens à réaliser et aussi les mesures gouvernementales (arrêts, décrets et lois) qui se répercutent sur l'espace d'internement.


  • Pas de résumé disponible.