Sur le discours de l'image dans les manuscrits astronomiques du haut moyen age.

par Maixence Desanlis

Projet de thèse en Histoire médiévale

Sous la direction de Jean-Claude Schmitt.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 04-12-2009 .


  • Résumé

    Dans cette etude, nous allons aborder ka question de la mise en images dans les manuscrits astrologiques du haut moyen age. les fonctions de l'image depassent souvent celles qui lui sont traditionnellement devolues. elles sont un lieu de questionnement, un espace a explorer qui est a l'origine de multiples interrogations. or les manuscrits astrologiques sont des ouvrages richement ornes d'enluminures complexes ou les constellations prennent la forme d'allegories alors qu'il aurait ete plus simple et surement plus juste de les representer telles qu'elles sont. ceci est d'autant plus intrigant lorsque l'on souligne que ce type d'ouvrage etait destine a etre utilise par un nombre tres restreint de clercs. les textes astronomiques ont ete largement etudies. nous avons l'habitude d'aller du texte a l'image alors qu'il faudrait partir de l'image car celle-ci n'est pas infeodee au texte et qu'elle s'affranchit de celui-ci. l'image montre alors plus que ce que le texte laisse paraitre. en effet, par image, plus de choses sont dites var elles peuvent a la fois condenser toute la pensee d'une epoque et faire apparaitre tout ce que le texte sous-entend : elle est polysemique. ainsi, les multiples sens qu'on lui attribue ne sont en realite que le resultat des interpretations de chacun. ces diverses interpretations s'expliquent par la perception consciente ou non des donnees visuelles objectivement reperables comme autant de signes (emblemes) qu'il faut apprendre a devoiler, a decoder.


  • Pas de résumé disponible.