La relation entre les lieux scolaires et les nouveaux lieux de culture dans le sdynamiques territoriales : comment habiter la ville autrement?

par Christophe Duhaut

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Jean-pierre Renard.

Thèses en préparation à l'Artois depuis le 16-11-2009 .


  • Résumé

    La recherche menée s'attache à analyser le sens de la création de nouveaux lieux culturels dont le projet est de lutter contre la désagrégation de l'espace urbain. si l'on fait l'hypothèse que l'école comme « lieu attribut » n'est plus la référence centrale incontestée qui structure le territoire de la ville, il faut chercher à vérifier si le « musée lieu exemplaire » peut contribuer à la relayer et influencer l'action collective dans un cadre citoyen. le lieu scolaire fait-il alors place au lieu culturel ? la production de lieux exemplaires et/ou symboliques, après avoir été l'apanage des puissances publiques lors de la construction des identités nationales, passe-t-elle entre les mains d'autres acteurs? dans le cadre des questions posées par la géographie postmoderne, le lieu est un champ riche dans lequel peuvent s'inscrire les problèmes liés au sujet et à l'objet, au particulier et au général. ce questionnement s'inscrit dans les problématiques liées à la (re)territorialisation des quartiers urbains défavorisés, et cherche à vérifier si le fait d'implanter un équipement culturel est suffisant pour que le nouveau lieu soit mis en relation avec les habitants. la question de « l'habiter » prend toute son importance, de même que le sens à donner aux lieux créés avec une intention avérée de modifier les représentations et les pratiques. or, on peut constater une forte sensibilité aux questions liées à la citoyenneté et à la quête de sens de l'aménagement : comment créer chez chacun à partir de ses identités multiples la capacité à résister aux déterminismes et à rencontrer l'autre pour inventer la ville de demain ? ces nouveaux lieux peuvent-ils permettre de mieux comprendre comment « être au monde » pour « être ensemble », pourquoi « être ensemble » pour « être au monde » ?


  • Pas de résumé disponible.