La forme comme idée, la sculpture comme combinatoire : la mythologie individuelle d’Etienne-Martin (1913-1995) : abécédaire et Demeures

par Sabrina Dubbeld

Projet de thèse en Histoire de l'art


Sous la direction de Thierry Dufrêne.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 09-07-2009 .


  • Résumé

    La production d’Etienne-Martin souffre toujours d’une méconnaissance certaine. Les nombreux ouvrages et études qui lui ont été consacrés n’ont pas suffi à ce que le sculpteur obtienne la juste place qui lui revient dans l’Histoire de l’Art, et l’œuvre se dérobe encore à la compréhension. Trois facteurs principaux sont en cause : la difficulté à comprendre la nature et la fonction de la forme biographique dans son travail sculptural, graphique et manuscrit ; à appréhender l’Abécédaire, système conceptuel qu’il a créé au début des années 1960 ; à déterminer le rôle de l’ésotérisme et de la spiritualité dans sa production. Afin d’éclairer ces problématiques, nous nous fonderons sur l’étude conjointe de ses œuvres, de sa bibliothèque, et des milliers de feuillets manuscrits inédits qu’il a consacrés au récit de son enfance, à ses créations et surtout à l’Abécédaire. Ce travail sera mis en perspective avec des sources secondaires dans une orientation transversale et pluridisciplinaire. Il met en évidence le langage profondément synthétique de l’artiste qui est parvenu, au travers de l’expression de sa mythologie individuelle, à créer un œuvre dans laquelle chaque sculpture n’est pas une entité isolée, mais, au contraire, trouve sa place au sein d’une structure dotée d’un principe combinatoire à même d’engendrer de nouvelles créations. De par ses caractéristiques conceptuelles et formelles, ainsi que par les questions qu’il soulève, cet œuvre mémoriel fait pleinement écho aux recherches menées par ses contemporains.

  • Titre traduit

    The form as an idea, the sculpture as a combinatorial principle : the individual mythology of Etienne-Martin : abécédaire and Demeures


  • Résumé

    Etienne-Martin's production remains relatively unknown to this day. The several studies and publications dedicated to it have not been sufficient for the sculptor to be given the place he deserves in Art History, and the understanding of his work still is evasive. This can be explained by three main causes: the nature and the function of the artist’s biography in relation to his sculptural, graphical and written work is hard to grasp; the Abécédaire, Etienne-Martin’s own conceptual system built in the 60s is still puzzling; and the roles of esoterism and spirituality in his work are still unclear. In an effort to address these issues, we will rely on the examination of his work, of his library as well as that of thousands of unpublished pages in which he tells the story of his childhood, of his creations and mostly of the Abécédaire. Through the use of secondary sources, this study will be put into perspective, both in a transversal and multidisciplinary way. It sheds light on the deeply synthetic language of the artist. Thanks to the expression of his own individual mythology, Etienne-Martin has succeeded in creating a work in which each sculpture is not simply a distinct entity. On the contrary, it finds its place inside a structure endowed with a combinatorial principle and able to forge new creations. Owing to its conceptual and formal characteristics, as well as to the questions it raises, this memorial work resonates deeply with the research of his contemporaries.