Le rôle des intellectuels et des écrivains dans les sociétés en transition démocratique : étude du cas chilien et tchèque.

par Sebastien Durrmeyer

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Georges Mink et de Jan Rycchlik.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 02-02-2009 .


  • Résumé

    Après avoir vu le rôle des intellectuels, des écrivains dans le processus de formation de l'idée nationale, lors de mes précédents études, j'aimerais confronter ce que le processus de sortie du régime autoritaire, de constitution de la démocratie et du rôle de l'intellectuel dissident ainsi que celui de l'artiste a de commun et de diversifié dans les deux sociétés s'insérant dans des canons nationaux et des canons transnationaux. l'intellectuel et l'artiste sont des concepts difficilement définissables. par exemple, certains en voient l'origine à la constitution des nations modernes, tandis que d'autres, tel le goff la fait remonter au moyen-âge (13ème siècle). gramsci lui attribuant à la fonction d'intellectuel une dimension organique. les intellectuels constituent un groupe social aux frontières difficiles à définir précisément. pourtant, l'identité, l'auto-définition, les ethos de l'intellectuels et des artistes sont régulièrement invoqués. après le changement de régime,, l'unité de façade dans les opinions et interprétations des intellectuels et des artistes de l'opposition démocratique de ces deux pays vol en éclat. même leur mémoire de l'ancien régime n'est pas consensuelle. leurs mémoires du passé sont influencées par des histoires de vie, par leurs positions sociale, par l'auto-perception de leur rôle dans la société ou dans la nation. afin d'étudier le rôle de l'intellectuel issu de l'opposition démocratique, au lendemain de la dictature, je compte reconstituer les trajectoires de vies, à l'aide de publications et d'entretiens.


  • Pas de résumé disponible.