Impact des transports sur la compétitivité des économies sahéliennes : cas de la filière cotonnière du Mali

par Ahmadou halassi Dicko

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Benjamin Steck.

Thèses en préparation à Le Havre , dans le cadre de École doctorale Littératures, cultures et sciences sociales (Caen) depuis le 11-12-2006 .


  • Résumé

    Bien que le coton africain ne représente que 10% à 15% des exportations mondiales, ce produit constitue une source vitale pour les états soudano-sahéliens et participent pleinement à leur économie nationale. dans ces pays pauvres et enclavés, le coton constitue le produit qui contribue le mieux à la répartition du pnb. toutefois l'essentiel de la production est exporté à l'état brut, sans valeur ajoutée. dés lors, elle subit les effets dévastateurs des coûts de transport qui sévissent dans cette région d'afrique et qui anéantissent les espoirs des paysans. au mali, la production du coton a connu une très forte augmentation. la question de sa compétitivité à long terme sur les marchés extérieurs se pose si le poids des coûts de transport (pst) pour les années 1995-2004 a permis de définir un cadre de réformes et de mettre en oeuvre plusieurs d'entre elles, mais les résultats sont encore loin des attentes. la privatisation de la cmdt constitue un autre élément déterminant pour l'avenir, dans la mesure ou celle-ci s'est vue amputée de ses missions de développement rural et, entre autres, d'entretien de pistes, condition sine qua non de la fluidités des trafics à partir des villages producteurs.


  • Pas de résumé disponible.