Genèse et structure d'un univers thématique : la nourriture chez gustave flaubert

par Julie-manon Doucet

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Pierre Debiasi et de Julia Kristeva.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 19-01-2007 .


  • Résumé

    La critique été frappée à juste titre par la fréquence obsédante chez flaubert du <<motif alimentaire>>, et chacun se souvient de la formule de jean-pierre richard <<on mange beaucoup chez flaubert>>. mais la notoriété et la réussite de littérature et sensation a conduit à considérer que la question était vidée. elle ne l'est nullement à l'échelle du corpus entier, et une foison de documents, inconnus à l'époque, permettent de renouveler substantiellement l'investigation. au-delà de l'enquête détaillée qui reste à faire (mange-t-on vraiment beaucoup ? quelle nourriture, commet, quand, pourquoi ?), c'est la nourriture comme représentation, la faculté de cette image à fabriquer un univers qui sera l'objet de cette recherche. comment ce motif, à la fois réaliste et symbolique, s'articule-t-il comme schème obsédant et fantasmé aux stratégies narratives de l'écrivain? en quoi le motif alimentaire gagnerait-il à être posé radicalement comme un véritable signe (à la fois social, inconscient, symbolique, intertextuel, etc) dans l'économie sémiotique de l'écriture flaubertienne ? /...


  • Pas de résumé disponible.