La poesie arabe contemporaine : le poeme en prose.

par Saleh Diab

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Jacqueline Chabbi.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) depuis le 01-12-2006 .


  • Résumé

    L'identité dynamique du texte poétique a poussé les poètes arabes dans les années cinquante à délaisser les mètres arabes principaux, et à se débarrasser de leurs jougs qui obligeraient les poètes à se limiter à un nombre renouvelé de tâfila (l'unité qui compose le mètre). le tournant qu'a constitué le vers libre dans la poésie arabe et l'écart par rapport aux mètres d'al khalil ont créé un grand stigmate dans la structure traditionnelle de la poésie arabe classique, donnant ainsi un coup profond à l'identité arabe et à sa fierté de la poésie classique, aux racines de cette identité. le deuxième tournant à l'encontre de la poétique classique est survenu avec les représentants du poème en prose. ce processus est de loin le plus radical qu'a connu la poésie arabe. il s'est manifesté dans l'écriture depuis les années soixante avec des poètes qui écrivaient des textes intitulés poèmes n prose /...


  • Pas de résumé disponible.