Les mobilites d'etude des etudiants bulgares d'aujourd'hui - entre emigration, migration de retour et transmigration.

par Magdalina Dzhamdzhieva

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Mirjana Morokvasic-muller.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 18-12-2006 .


  • Résumé

    En s'appuyant sur les théories de la mobilité transnationale, cette étude cherche à comprendre le rapport entre la mobilité d'étude et la migration contemporaine des jeunes bulgares. on se propose d'examiner le caractère du mouvemnet migratoire des étudiants pour discerner les mécanismes sociaux qui sous-tendent la direction et la signification des parcours de mobilité, la construction des trajectoires biographique disloquées et la formulation des projets de vie implantés dans la mobilité. l'hypothèse centrale de l'étude est que les préalables structurels coïncident avec les aspirations individuelles qui rendent possible l'émergence d'un nouveau type d'étudiant mobile. a l'appui de la méthode biographique, une analyse sociologique rend compte de ce phénomène qui s'apparente au phénomène de la transmigration, une forme de nomadisme moderne (postmoderne). il s'agit de mouvements migratoires non définits, caractérisés par des projets de vie ouverts vers plusieurs possibilités et liés à l'accumulation du capital culturel, économique et social entre plusieurs pays. en s'intéressant aux inégalités sociales impliquées dans le phénomène de la mobilité estudiantine, la recherche reste attentive à l'accès inégal à la mobilité, à l'usage que les étudiants font de leur expérience dans l'espace transnational ainsi qu'à la mesure dans laquelle leur accès à la mobilité transnationale aurait des répercussions sur leur position sociale au sein de l'espace national et transnational.


  • Pas de résumé disponible.