La réception du latin et de la culture antique chez claude simon, pascal quignard et jean sorrente

par Ian De toffoli

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Dominique Millet-Gérard.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 05-12-2006 .


  • Résumé

    Se basant essentiellement sur un constat, à savoir celui de la disparition progressive du latin de la culture antique dans la littérature française moderne, notre travail se propose d'étudier trois auteurs modernes qui affichent pourtant une forte présence du latin dans leurs oeuvres. le premier, claude simon, écrivain français né en 1913, a commencé à écrire dès les années 50. plusieurs de ses romans (la bataille de pharsale, histoire, les géorgiques) renouent ouvertement avec la culture latine et les textes de césar et de virgile. le deuxième, pascal quignard, écrivain français né en 1948, féru de culture gréco-latine, a écrit plusieurs livres sur des déclamateurs latins où il mêle récit historique et narration fictive (albucius). le troisième, jean sorrente, écrivain luxembourgeois de langue française, né en 1954, ne publie ses premiers romans qu'à partir des années 90. grand lecteur de virgile, la littérature latine est pour lui une éternelle source d'inspiration (nuits, vol de l'aube, scolies). notre étude tentera de définir la réception du latin et de la culture antique dans la littérature française des cinquante dernières années /...


  • Pas de résumé disponible.