Le manga en france : expansion et reconnaissance d'un genre.

par Alienor Dupuis

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Jacques Migozzi.

Thèses en préparation à Limoges , dans le cadre de École doctorale Lettres, pensée, arts et histoire (Poitiers) , en partenariat avec Espaces Humains et Interactions Culturelles (laboratoire) depuis le 01-01-2005 .


  • Résumé

    Notre objet d’étude protéiforme demande une vision pluridisciplinaire pour en aborder tous les aspects, dans notre pays qui montre une spécificité remarquable en étant le second marché mondial de manga. Cette complexité sera étudiée en plusieurs temps, en commençant par une approche historique et panoramique du phénomène, qui permet de prendre acte de la diversité du manga qui s’étoile en une multitude de genres. Une description minutieuse de la matérialité du manga permettra ensuite de cerner sa poétique propre, en analysant les spécificités narratives, stylistiques et économiques assujetties à l’aspect sériel. Les relations qu’entretient le manga avec les autres médias seront alors interrogées, ce qui entrainera une redéfinition élargie du genre : la notion de récit circulant nous amènera notamment à poser la question de la réception. Le lecteur-spectateur sera enfin au cœur de la dernière partie. Notre propos s’appuiera tout d’abord sur la définition d’un lecteur type, en créant un avatar de lecteur moyen virtuel qui servira à distinguer les habitus et les postures du lecteur puis du fan. Ce dernier sera l’objet de l’analyse suivante, où nous nous attarderons sur les différentes manifestations de sa passion. Le fan apparaîtra bien comme la clef du phénomène manga et nous terminerons par l’étude du fandom comme écosystème en analysant ses productions et ses sous-groupes. Cette dernière partie montrera que le manga est réellement un révélateur éclairant des changements culturels observables chez les jeunes générations en ce début de XXIe siècle.


  • Résumé

    Our subject requires a multidisciplinary vision to tackle all its aspects in a country – France - that shows a remarkable specificity by being the second world market. This complexity will be studied in several phases starting with a historical approach of the phenomenon tin order to emphasize the diversity of a multitude of genres. A minute description of the materiality will allow to define its own poetic expression by analyzing narrative as well as stylistics or economic specificity subject to the serial aspects. The manga's relationship with other media will be questioned, resulting in a wider redefinition of the genre: the notion of circulating narrative in particular leads us to ask the question of its reception. The reader-viewer will be the core of the last part. First, our subject will be based on a definition of a typical reader, creating a virtual avatar of the average reader which will be used to distinguish habitus and posture between the reader and the fan. The latter will be the subject of the following analysis where we will focus on the various expressions of his passion. The fan will appear as though the key to the problem and we will complete the study of fandom as an ecosystem by analyzing its productions and its subgroups. This last part will show that manga is really a revelation illuminating cultural changes observed among the younger generations at the very beginning of the 21st century.