Littérature et émancipation. Jacques Rancière à l'épreuves des littératures francophones des Antilles et d'Haïti

par Francia Charles

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Patrick Savidan.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 07-10-2010 .


  • Résumé

    Toute la démarche de rancière consiste en une véritable entreprise d'émancipation qui se manifeste tant dans ses ouvrages que son attitude personnelle de chercheur. cette attitude remonte à sa rupture avec l'althussérisme et le scientisme qui incarnait la figure de l'autorité. notons aussi que la découverte des archives ouvrières a occasionné une véritable révolution dans sa pensée en ce sens que c'est à partir de ce moment que s'est constitué chez lui le concept de désidentification , concept fondamental qui pourrait résumer l'ensemble de sa philosophie et qui explique parfaitement celui d'émancipation. de ce fait, c'est sur la base de cette désidentification que nous comptons confronter la réflexion de rancière aux littératures francophones des antilles et d'haïti. nous nous demandons aussi si la révolution romantique, quoique ce soit avec elle qu'apparaît la littérature, ne constitue pas un obstacle à l'émancipation ? car, procédant -si on suit bien jacques rancière- à une dévalorisation de la mimesis, mimésis que nous comprenons comme désidentification et impropriation de la parole. dans une telle mesure, quel serait le rapport entre mimesis, littérature et belles-lettres chez rancière. en dernière lieu, nous réfléchirons sur la configuration que prend l'émancipation dans le maître ignorant. on a vu que rancière a voulu finir avec la figure de la maîtrise et la logique de l'explication qui la légitime. mais dans le maître ignorant, rancière -ou jacotot- prétend bien qu'on peut apprendre sans 'maître explicateur', mais pas sans maître tout court. et d'ailleurs, dans un entretien donné à la revue le télémaque, l'explication n'est plus comprise uniquement comme abrutissante. expliquer c'êst reconnaître que l'autre est en mesure de me comprendre, que nous avons le langage en commun. tout ceci nous amène à nous demander si le maître ignorant n'est pas en train de généraliser l'expérience hasardeuse d'un individu. on pourrait même pousser les choses à l'extrême et retenir ce texte comme une fable en raison de son style apologique.


  • Pas de résumé disponible.