Intérêts et modalités d'une approche inter-langues français-anglais pour construire le concept de verbe à l'école primaire.

par Adeline Chailly

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Peter Griggs.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de 3La - Lettres lingusitique langues et arts depuis le 08-11-2010 .


  • Résumé

    Lorsque l'on établit la carte notionnelle du verbe (dimensions morphologique, syntaxique, énonciative, sémantique), certains attributs essentiels du verbe apparaissent difficilement perceptibles en français (aspect, morphème mode/temps..). par ailleurs, l'étude des procédures d'identification des attributs du verbe montre une utilisation importante d'attributs implicites (notamment morphologiques). toutefois, le caractère nodal du concept de verbe et les enjeux de sa compréhension nécessitent que l'on mette en œuvre toute démarche qui pourrait s'avérer pertinente pour construire ce concept. partant, je postule que la comparaison explicite entre langues, parce qu'elle permet aux élèves de prendre conscience du fonctionnement du français mais également de la langue étrangère étudiée, peut contribuer, de part les similitudes et les différences que ces deux langues présentent notamment dans le cas du français et de l'anglais, à la construction du concept de verbe.


  • Pas de résumé disponible.