A la recherche d'une renaissance arabe. Le rôle des fondations privées européennes, américaines et arabes dans le développement des arts innovants au Moyen-Orient après 2001.

par Catherine Cornet

Projet de thèse en Études arabes et islamiques

Sous la direction de Olivier Roy et de Alessandro Ferrara.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Università degli studi di Roma "Tor Vergata" , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 11-11-2010 .


  • Résumé

    Depuis 2001, le moyen-orient est sous le constant regard de la communauté internationale. les guerres conduites dans la région son militaires mais traduites symboliquement en confrontation 'culturelle'. et si le 'clash des civilisations' est au centre des débats, le champ de la culture stricto sensu a été peu considéré par la recherche. il est pourtant bouleversé pendant cette période de par l'arrivée en masse de deux typologies de financeurs étrangers : les gouvernements occidentaux, d'une part, qui s'inspirent des théories du soft power et misent sur 'le dialogue et la compréhension mutuelle' et les fondations privées, d'autre part, qui misent sur la liberté d'expression, l'innovation et la créativité dans leurs lignes budgétaires 'art, média et culture'. ces dernières partagent un credo : en augmentant les financements dans le champ de la culture et en tirant profit de la révolution internet en cours dans le moyen-orient arabe, elles pourront contribuer à l'avènement d'une 'renaissance arabe'. dans le même temps, un nouvel engagement des fondations arabes dans le champ conduit au réexamen du label de la 'culture arabe' dans le contexte de la globalisation. l'objectif de la recherche est de questionner le paradigme d'une 'renaissance arabe' en examinant le rôle et la contribution des fondations privées dans cette affirmation d'une renaissance. la recherche entend démontrer qu'il y a eu pendant cette période une intensification fondamentale des négociations culturelles entre les initiatives étrangères et les expressions culturelles 'arabes', mais aussi parmi les expressions culturelles moyen-orientales, la diaspora 'arabe' et le milieu culturel occidental.


  • Pas de résumé disponible.