Le folklore en Italie à partir du fascisme jusqu'à Antonio Gramsci : sur l'histoire de la démologie italienne.

par Maurizio Coppola

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Claudine Gauthier.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 18-01-2011 .


  • Résumé

    La science démologiste (l'étude des traditions populaires) a eu sa majeure expansion pendant la première partie du xxème siècle, quand dans beaucoup de pays européens, s'intensifia l'évolution de l'institutionnalisation de la discipline. la recherche se focalise sur les problèmes nés au sein de la démologie italienne, et elle reconstruit les phases qui ont porté la science du folklore à l'organisation actuelle pendant le xxème siècle. un des premiers aspects concerne l'histoire des études pendant la période fasciste. un deuxième mouvement concerne les côtés théoriques de la recherche de la démologie et l'affirmation du paradigme dominant. puis, l'analyse concentre son attention sur le débat né après les publications gramsciennes. ce débat s'insérait dans un contexte culturel et social différent par rapport à la saison précédente puisque la nouvelle italie républicaine affrontait l'émergence des luttes de classe et de nouveaux courants marxistes.


  • Pas de résumé disponible.