Réification, exil et nation. Sociopolitique des migrations irrégulières vers et depuis l'Algérie

par Salim Chena

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dario Battistella.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 08-11-2010 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de rendre intelligible les processus dialectiques de constitution des mouvements migratoires et de domination des exilés. les notions de 'réification' dans ses acceptions marxistes hétérodoxes (marx et le 'fétichisme de la marchandise', lukàcs et honneth et la 'réification', guy debord et 'le spectacle') et celle d''exil' dans les 'réflexions' d'edward saïd fournissent le cadre théorique critique sur lequel se fonde cette thèse. les mouvements migratoires vers et depuis l'algérie sont appréhendés dans leurs aspects symboliques (représentations politico-journalistiques, imaginaire des exilés) et matériels (conditions d'existence des exilés, stratégie de contournement et d'évitement des exilés, enjeux des politiques algériennes et européennes à l'encontre des exilés) dans la perspective d'une économie des échanges sociopolitiques. un enjeu théorique de ce travail est de dépasser l'opposition entre réification et individuation.elle s'appuie empiriquement sur des observations et des entretiens non-directifs d'exilés subsahariens et algériens réalisés au maroc (rabat, oujda) et en algérie (tamanrasset, alger, annaba).la thèse défendue est celle du caractère contre-productif des politiques anti-migratoires mises en œuvre par les institutions maghrébines et européennes dans la mesure où la mise en clandestinité des exilés causée par la prohibition des mouvements humains est porteuse de 'bénéfices secondaires', d'une part, pour différents acteurs et, d'autre part, que ces mouvements trouvent leurs causes dans des structures extérieures à ces politiques, notamment dans la rupture avec la nation d'origine entendue comme 'domicile existentiel' et espace d'intégration avec maurice merleau-ponty et marcel mauss.


  • Pas de résumé disponible.