L'influence de l'accès au logement sur les choix migratoires des migrants à Pékin.

par Emmanuel Alexis Caron

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Isabelle Thireau.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 10-12-2010 .


  • Résumé

    Les réformes économiques lancées à la fin des années 1970 en chine ont entraîné une migration massive depuis les campagnes en direction des villes. a travers une étude de terrain basée sur l'observation participante, nous nous intéresserons, dans le cadre de la ville de pékin, aux différentes formes de logement des migrants et à leurs trajectoires en ville qui les font passer d'un type de logement à un autre, déménager vers d'autres quartiers ou vers d'autres villes. ce travail cherchera à cerner les déterminants du logement des migrants en ville et comment ces conditions de logement déterminent à leur tour les choix migratoires. les différents types de logements - 'villages dans la ville', logement fourni par l'employeur, location sur le marché urbain, achat de logement, logement chez des connaissances, logement par des marchands de sommeil et logement dans la rue - seront étudiés pour eux-mêmes en parallèle des trajectoires individuelles. en effet, la rapide modification de l'espace urbain où les projets immobiliers entraînent des recompositions brutales des différents espaces résidentiels est très certainement un des déterminants majeurs du logement des migrants. nous nous intéresserons donc aussi au devenir des quartiers étudiés et à l'influence de leurs mutations sur leur population, c'est-à-dire sur les migrants aussi bien que sur les résidents locaux.


  • Pas de résumé disponible.