La personne et le corps dans les modes de rapport aux autres et à l'environnement dans un contexte Maya.

par Caroline Capron

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Alexandre Surrallés.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 17-09-2010 .


  • Résumé

    Il s'agit de comprendre ce que la pluralité des éléments constituant une personne maya peut nous apprendre des modes d'appréhension, de pensée et de rapport aux autres et à l'environnement. plusieurs plans de l'existence et domaines de relations seront étudiés selon cet axe. les phénomènes de nahualisme nous permettront d'interroger les distinctions entre les personnes, mais aussi ce qui les fait participer d'un même mode de rapport au monde. les rêves et les rituels de guérison seront éclairants à ce propos. on considérera comment le corps peut être conçu comme point de passage entre différentes sphères d'existence. un second objectif sera d'envisager comment les classifications dichotomiques s'articulent avec la fragmentation et la mutabilité qui caractérisent les personnes. si certains événements ressortissent à des représentations nocturnes ou diurnes, si le corps est ordonné aux polarités du haut et du bas, si la distinction féminin/masculin a une valeur opératoire à différents plans, comment ce système de polarités se voit-il articulé à la pluralité mouvante des composantes qui singularisent les personnes? on se demandera ce qu'ont de signifiant pour la compréhension ethnologique les affects ou la temporalité vécue. enfin, la dimension spatio-temporelle des existants sera étudiée à travers les dédoublements et les déplacements des constituants de la personne. on interrogera les relations à l'environnement immédiat ou non, aux différentes entités qui le peuplent et aux défunts. en retour, on questionnera l'implication physique des personnes, totale ou fragmentaire, dans tous les lieux qui font partie de leur environnement, avec notamment la question des doubles.


  • Pas de résumé disponible.