Exercer sa citoyenneté par le droit à la terre : exemple des zones humanitaires dans le bajo atrato en colombie

par Jessica Corredor

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Odile Hoffmann.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 10-10-2010 .


  • Résumé

    La population du bajo atrato, région située dans le département du chocó, au nord-ouest de la colombie, se caractérise depuis trente ans par des transformations profondes non seulement de leur structure sociale et politique, mais aussi des dynamiques identitaires et territoriales. en 1993, la promulgation de la loi 70 accorde des titres sur des territoires collectifs aux populations noires du pacifique colombien. cette loi, reconnaît non seulement la propriété collective des communautés noires mais aussi leurs droits culturels et socio-économiques en tant que groupe ethnique. la loi 70 vient intégrer une nouvelle organisation politique pour les populations de la région du bajo atrato, cette région, présente un intérêt considérable pour le pays étant donné la richesse de la terre et sa capacité productive mais aussi sa situation géographique stratégique .par conséquent, elle est très prisée par les différents acteurs armés - légaux et illégaux- qui se disputent le contrôle du territoire depuis plus de trente ans. entre 1996 et 1997, plus de sept mille habitants ont été déplacés de leur terre dans la région mentionnée. une partie des personnes déplacées s'est installée dans des camps improvisés pendant plusieurs années tandis la majorité d'entre eux a décidé de se réinstaller ailleurs, dans les villes afin de refaire leur vie. la réponse des ‘déplacés' qui font l'objet de cette recherche, face à cette situation, fût de mettre en place une action collective de ‘résistance' pour pouvoir retourner et reprendre le contrôle de leur territoire : les zones humanitaires. l'objet de cette recherche sera d'étudier les zones humanitaires et ce qu'elles représentent comme alternative pour demander la restitution du territoire et pour l'exigence du respect des droits.


  • Pas de résumé disponible.