Approche comparative de styles éducatifs en chine et en france : le cas des enfants des familles migrantes.

par Qiong zhi Cheng

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Emile-h. Riard.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 30-10-2009 .


  • Résumé

    L'ouverture de la chine en 1978 a généré un développement très rapide des industries et de l'urbanisation, engendrant une mobilité géographique des travailleurs, surtout de paysans, vers les villes. ces migrations internes ont pour conséquence directe de poser la question de l'éducation de leurs enfants, particulièrement celle de leur inscription scolaire. en effet, en ville, du fait de la loi, ces enfants ne peuvent généralement pas fréquenter l'école locale et ils doivent s'inscrire dans des écoles spéciales « pour migrants ». ceux qui restent à la campagne le plus souvent avec leurs grands-parents, subissent les conséquences d'une séparation avec leurs parents affectant notamment le vécu de leurs relations aux parents -style éducatif- et à leur entourage. d'un autre côté, les migrations externes, notamment de la chine vers la france, posent également la question de l'éducation des enfants dans un environnement culturellement éloigné de celui du pays d'origine. cette thèse a pour objet d'étudier les retentissements que les changements de tous ordres (de pays, ou de région et de mode de vie) mais aussi de culture, d'habitudes, d'environnement social, de système de valeurs, et en particulier familiaux, dus à la migration -tant interne, en chine, qu'externe, en france-, ont sur les enfants des personnes migrantes. elle s'attachera plus particulièrement à mesurer les effets psychologiques que la société d'accueil peut avoir sur les styles éducatifs familiaux tels que vécus par les enfants qui en sont la cible, faisant ainsi ressortir le rôle de cette société. le cadre conceptuel envisagé est celui de l'analyse transitionnelle appliquée à une dimension de changement (psychologie sociale interculturelle). les hypothèses seront définies au terme de la pré-enquête. dans un premier temps elles sont orientées sur l'étude des modifications du vécu des styles éducatifs parents/enfants dues au changement de culture ainsi que sur les mécanismes de l'insertion dans cette même culture. la méthodologie retenue est celle d'enquêtes -entretiens, questionnaires, épreuve de nature projective- auprès d'enfants et de certaines familles.


  • Pas de résumé disponible.