Rôle des institutions dans le processus de liberation financière

par Hanene Chouchene

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Nicole Attia et de Ezzeddine Zouari.


  • Résumé

    La problématique de cette thèse est de mettre en évidence les effets des contraintes institutionnelles sur la croissance économique des pays en voie de développement, en l'occurrence la tunisie. plusieurs de ces contraintes affectent négativement la relation, théoriquement positive, qui existe entre le développement financier et la croissance économique. du point de vue théorique, cette relation est bel et bien vérifiée, puisque l'allocation optimale des ressources financières des épargnants favorise l'investissement et l'accumulation du capital, mais -- s recherches donnent des résultats encore divergents concernant la relation de causalité entre le développement financier et la croissance économique dans les pays en voie de développement.notre travail empirique va être concentré sur la finance directe des pays en voie de développement, dans une première partie. ainsi nous allons tester l'apport des institutions et leur rôle clé dans le bon fonctionnement des marchés financiers. malgré que ces derniers sont encore naissants dans les pays en voie de développement, nous avons pu découvrir que leurs petites tailles et leur activité encore médiocre sont dues aux différentes défaillances institutionnelles encore présentes dans ces pays. en effet, la confiance qui doit régner dans les marchés de capitaux et qui permet leurs expansions n'est pas encore vérifiée dans ces pays, ce qui laisse les agents économiques hésitants concernant leur intervention dans ces marchés. c'est pour cette raison que les institutions économiques, sociales et politiques doivent intervenir afin de faire respecter les réglementations et les lois qui organisent les marchés des capitaux et ainsi, attribuer la confiance nécessaire pour encourager les investisseurs et les épargnants potentiels à intervenir dans les marchés financiers de leurs pays.


  • Pas de résumé disponible.