Patrimoines, inventaire, appropriation et acteurs locaux : le cas du parc naturel régional du pilat.

par Adeleen Chiles

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Bernard Etlicher et de Jacqueline Bayon.


  • Résumé

    ‘ dans le cadre de la présente thèse, nous s'intéresserons à la question de l'appropriation des patrimoines par les acteurs du territoire du parc naturel régional du pilat. il convient en premier lieu de se pencher sur la question des acteurs. quelles sont les parties prenantes, quelles actions mènent-elles en termes de patrimoines culturels et quelle toile est-elle tissée entre elles. a l'occasion des inventaires, des jurys communaux, composés d'habitants, d'associations et d'élus municipaux, ont d'ailleurs été mobilisés, apportant ainsi une première pierre à l'édifice de la patrimonialisation. dans un second temps, connaître l'histoire du parc du pilat devrait apporter certaines éléments de réponse. ceci suppose de savoir dans quelles conditions et par qui la structure est-elle été créée dans les années 1970, comment les questions patrimoniales ont-elles été abordées depuis par cette entité et par son personnel, et par quelles actions ont-elles été concrétisées. pour finir, grâce à un regard croisé, il sera intéressant de montrer de quelle manière le patrimoine culturel peut-il représenter un levier pour une meilleure connaissance du patrimoine naturel, considéré bien souvent comme plus difficile d'accès. pourra être envisagé de mettre en avant des actions où des enjeux a priori opposés se rencontrent, telle que la réhabilitation d'un pont en pierres accueillant des chiroptères.'


  • Pas de résumé disponible.