Déconstruction et reconstruction du lien social dans le cadre de l'évolution de l'habitat

par Isabelle Cirille

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean Crusol.

Thèses en préparation à l'Antilles , dans le cadre de École doctorale pluridisciplinaire (Pointe-à-Pitre ; 19..-2015) depuis le 26-10-2009 .


  • Résumé

    Une des grandes mutations de la société martiniquaise est l'évolution de l'habitat. en effet, la raréfaction du foncier et sa surenchère génèrent, pour une frange de la population, l'obligation de vivre dans des logements sociaux. vivre en cité hlm contraint à adopter un mode de vie remettant en question des règles de vie ancestrales. les populations de ces grands ensembles font souvent l'objet d'accusation concernant diverses déviances. d'ailleurs, leur difficile insertion dans la société a suscité la création d'une association (association pour le logement social) mettant en évidence la nécessité d'un accompagnement social voire professionnel des personnes vivant dans de tels logements. par ailleurs, il existe une autre partie de la population qui continue à vivre en milieu rural dans un environnement connu de manière ancestrale et bénéficiant cependant de certains accompagnements (« logement pact ») ; a travers ces mutations, un problème se pose : celui de la déconstruction et reconstruction du lien social.


  • Pas de résumé disponible.