Creation collective et pouvoir du theatre : d'ariane mnouchkine a wajdi mouawad

par Marie-joelle Callies-bannes (Callies)

Projet de thèse en Études théâtrales

Sous la direction de Hélène Laplace-Claverie.

Thèses en préparation à Avignon , dans le cadre de École doctorale 537 « Culture et patrimoine » (Avignon) depuis le 01-11-2009 .


  • Résumé

    Ariane mnouchkine et wajdi mouawad sont deux metteurs en scène multiculturels francophones qui font un théâtre dit 'populaire' en élaborant leurs spectacles selon un processus de création collective, de maturation sur le plateau et de construction 'en cours' : faisant appel à la créativité de chacun des membres de la troupe sur une longue période, ils parlent de la condition humaine à travers des récits épiques où se mêlent tragique et comique, et font s'interpénétrer grande histoire et petite histoire en inscrivant leur message porteur d'espoir dans la société contemporaine, pour réenchanter le monde. après avoir resitué chacune de ces deux aventures théâtrales dans son contexte 'sur les plans personnel, culturel, générationnel, politique, ...' nous explorerons le lien entre création collective et pouvoir de la scène, afin de tenter de déterminer si l'intensité de l'impact de la représentation théâtrale sur le spectateur, l'étendue de son rayonnement, la force de son rôle de révélateur et de son pouvoir carthartique, fédérateur, émancipateur sont étroitement liés au processus de création mis en oeuvre.


  • Pas de résumé disponible.