De la subversion a la normalisation des cadres sociaux de l'homosexualite : processus de construction identitaire et modes de vie des lesbiennes a marseille.

par Estelle Couture

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Irène Théry.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 15-01-2010 .


  • Résumé

    L'objectif principal de cette etude est de mettre a jour et de comprendre les mecanismes sociaux de la fabrication des identites sexuees et sexuelles chez les lesbiennes en questionnant leur mode de vie – caracterise par l'absence de travaux dans ce domaine – compte tenu, d'une part de la rhetorique sexiste et homophobe dominant dans les discours et les representations ; et d'autre part, des relatives avancees juridiques auxquelles nous assistons a l'echelle europeenne, comme le mariage entre personnes du meme sexe, debats autour de l'adoption ou de la procreation medicalement assistee. nous procederons a une analyse en termes de carriere permettant d'articuler les trajectoires individuelles a l'evolution de l'offre politique et sociale, en basant le terrain de notre recherche a marseille et en nous preoccupant essentiellement du quotidien ordinaire des personnes interrogees. la finalite de cette etude permettra de detecter les besoins, les moyens et les enjeux que la societe (ou la ville etudiee ici) offre a celles qui se considerent comme lesbiennes, en terme de reconnaissance, de representations, de mobilisation, de construction identitaire.


  • Pas de résumé disponible.