Julius Meier-Graefe (1867-1935)

par Victor Claass

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Barthélémy Jobert et de A. Beter.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) depuis le 19-11-2009 .


  • Résumé

    Dans l'histoire des échanges culturels franco-allemands des trente premières années du XXe siècle, l'écrivain d'art Julius Meier-Graefe (1867-1935) occupe une place de tout premier plan. Historien, critique, éditeur, organisateur d'expositions et homme d'action infatigable, il reste néanmoins un personnage mal connu, souvent réduit à un simple rôle de défenseur acharné de l'art moderne français outre-Rhin. Ses nombreuses publications ont pourtant contribué à l'élaboration d'une véritable esthétique et font preuve d'une conception singulière de la pratique de l'histoire de l'art, élaborée à rebours du courant universitaire de cette discipline. Par la multiplicité de son approche (biographique, esthétique, historiographique...), ce travail entend résumer et approfondir nos connaissances sur l'itinéraire complexe de Meier-Graefe, sa pensée et l'atmosphère culturelle dans laquelle elle s'est épanouie, afin de redéfinir son rôle dans les transferts culturels franco-allemands.


  • Pas de résumé disponible.