La place du juriste face à la norme

par Julie Colliot

Projet de thèse en Droit privé

Sous la direction de Francois Chenede.

Thèses en préparation à Rennes 1 depuis le 30-09-2009 .


  • Résumé

    Peu de domaines de la vie collective et individuelle échappent aujourd'hui à l'emprise de la loi lato sensu. les derniers refuges du 'non-droit', les derniers bastions de la vie 'hors de la loi' cèdent les uns après les autres dans l'avalanche de normes et l'envie toujours plus pressante de tout régir, de tout prévoir, de combler ces 'vides juridiques' qui n'étaient pas ressentis comme tels il y a encore peu. tout ceci est connu : le constat du 'panjuridisme' contemporain n'est plus à faire. mais l'une de ses conséquences n'a pas encore été suffisamment étudiée. en effet, en prenant pied dans tous les domaines de la vie sociale, économique et domestique, la loi, par la même occasion, a étendu d'autant la place et le rôle du juriste dans la société. le juriste est désormais sommé, lorsqu'il ne le fait pas spontanément, de donner son avis sur...le mariage homosexuel, l'interdiction du clonage, l'expérimentation sur l'embryon, l'admission de l'euthanasie, la nécessité ou non de faire application du principe de précaution, etc. mais le juriste est-il alors encore dans son rôle? ne quitte-t-il pas consciemment ou inconsciemment son habit de 'juriste' pour reprendre sa casquette de simple 'citoyen', citoyen éclairé peut-être, mais simple citoyen tout de même? en somme, quel est le rôle du juriste? quelle position occupe-t-il par rapport à l'économiste, à l'historien, au sociologue, au psychologue, au philosophe, mais aussi, et surtout, par rapport au politique? quelle est sa sphère, sinon de compétence, du moins de légitimité? peut-on, doit-on, et si oui, comment délimiter cette sphère de légitimité, autrement dit, quelle est, et quelle devait être la place du juriste face à la norme? chemin faisant, une autre question apparaîtra peut-être à l'horizon... une question éternelle, redoutable, mais essentielle : qu'est-ce que le droit?


  • Pas de résumé disponible.