Le système politique et la politique extérieure du Venezuela entre 1999 et 2013 : continuités et transformations d'une société en quête de futur.

par Hector Constant rosales

Projet de thèse en Études hispano-américaines

Sous la direction de Bernard Lavallé.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre de Recherche Interuniversitaire sur l'Amérique Latine (Paris) (equipe de recherche) depuis le 07-01-2009 .


  • Résumé

    Toute politique extérieure est une politique publique menée par l’État afin de veiller à ses besoins internationaux. Aussi, pour la planifier, il est nécessaire de prendre en compte le système politique interne de chaque pays ainsi que les enjeux et l’activité sociopolitique des acteurs. Le processus de prise de décisions, l’organisation des forces politiques, les traits d’identité de la nation, les atouts et les défis de l’État, entre autres, sont des facteurs qui ne peuvent pas être laissés de côté au moment de définir l’actuation internationale d’un pays. C’est pourquoi de grandes transformations au sein d’un système politique devraient supposer des altérations sur sa politique extérieure. Cette recherche se propose de vérifier l’étroite relation qui existe entre le système politique vénézuélien et la mise en œuvre de la politique extérieure du pays entre 1999 et 2013, à partir des changements introduits dans la scène politique du Venezuela tout au long de la période présidentielle d’Hugo Chávez et de sa révolution bolivarienne. Ces changements doctrinaux et fondationnels de la société du pays qui seront étudiés en trois étapes, auront des effets visibles sur la politique étrangère à partir de 1999, du fait d’une réorientation des objectifs, d’une nouvelle interprétation de la géopolitique mondiale visant à fortifier le « Sud » et de la forte influence de Chávez au niveau national et international. Le but sera d’analyser la cohérence entre les transformations internes et les transformations internationales de la nation sud-américaine.

  • Titre traduit

    The political system and the foreign policy of Venezuela between 1999 and 2013 : continuities and transformations of a society in quest for a future.


  • Résumé

    Any foreign policy is a public policy run by the State to ensure its international needs. In order to plan for it, it is necessary to take into account the internal political system of each country as well as the stakes and socio-political activity of its actors. The decision-making process, the organization of political forces, the identity traits of the nation, the strengths and challenges of the State, among others, are factors that cannot be left out when defining the international action of a country. This is why major transformations within a political system should imply alterations in its foreign policy. This research aims to verify the close relationship between the Venezuelan political system and the implementation of its foreign policy between 1999 and 2013, based on the changes introduced in Venezuela's political scene throughout the period of Hugo Chávez’s presidency and of his Bolivarian Revolution. These doctrinal and foundational changes in the country's society, which will be studied in three stages, will have visible effects on foreign policy from 1999 onwards, due to a reorientation of objectives, a new interpretation of global geopolitics aimed at fortifying the "South", and the strong influence of Chávez at national and international levels. The goal will be to analyze the coherence between the domestic and the international transformations of the South American nation.