Des échanges économico-sexuels en temps de sida. Transformations sociales, espaces et politiques de la "prostitution" à Bamako.

par Julie Castro

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Didier Fassin.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 08-12-2008 .


  • Résumé

    Le VIH/sida a suscité un nouvel essor des recherches sur la sexualité dans le champ des sciences sociales. En Afrique Sub-Saharienne, de nombreuses analyses ont souligné le rôle joué par les échanges économico-sexuels – existence d’une rétribution financière ou matérielle à la relation sexuelle – dans la transmission hétérosexuelle de l'épidémie. Après avoir éclairé la généalogie des notions d’échange économico-sexuel et de transactional sex, et en avoir questionné les soubassements épistémologiques, il s’agira, à partir d’une ethnographie réalisée au Mali, d’appréhender ces échanges de manière contextualisée, en analysant leurs articulations avec l'économie politique, les normes et valeurs socioculturelles, et les transformations sociales que connaît le milieu urbain. Une anthropologie économique de ces échanges sera esquissée à travers l’analyse des logiques de circulation des capitaux social et économique, et de la façon dont les rapports de genre s’articulent à cette configuration singulière. C’est ensuite l’espace social de la "prostitution", envisagée comme une modalité des échanges économico-sexuels, qui sera étudié. Il sera fait état des logiques de catégorisation, des espaces physiques, des formes d’organisation du travail, ainsi que des sociabilités et de l’ethos du "milieu". Les dispositifs qui, dans le cadre de la lutte contre le sida, visent les prostituées au Mali seront présentés. On soulignera la place occupée par la prostitution dans le récit national du sida, ainsi que le caractère particulièrement extraverti du champ de lutte contre le sida au Mali. Deux ONG visant principalement les "travailleuses du sexe feront l’objet d’un examen plus attentif au prisme de la catégorie de mobilisation collective. Il s’agira enfin de resituer ces développements dans le contexte de la politisation des questions de genre au Mali. On montrera comment cette politisation s’inscrit au carrefour d’une recomposition du nationalisme culturel, d’un nouvel essor de l’islam, et, de façon générale, d’une forte moralisation de l’espace public qui se construit notamment en rapport avec la dénonciation d’un d’impérialisme sexuel de l’"Occident".

  • Titre traduit

    Sexual transactions in the time of AIDS. Social change, spaces and politics of prostitution in Bamako


  • Pas de résumé disponible.