Droit, violence et résistance: une analyse comparative entre le traitement de la situation des peuples autochtones et leur résistance au Brésil dictatoriale et en Guyane

par Grazielle Da silveira pereira

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Éric Millard et de José Maria Gómez.

Thèses en préparation à Paris 10 en cotutelle avec Pontificia Universidade Católica do Rio de Janeiro , dans le cadre de École Doctorale Droit et Science Politique , en partenariat avec Centre de Théorie et Analyse du Droit (laboratoire) depuis le 25-03-2021 .


  • Résumé

    Ce travail objectivera comparer les lois et la politique publique – ou le manque de traitement juridique distingué– concernant la relation entre l'État brésilien et français et leurs peuples autochtones. Le problème de la thèse comprend l'analyse entre droit élaboré et prévu par les Constitutions et les lois et/ou le manque de droit spécialisé, la violation des droits, les violences possibilités comme activité de l'État et les résistances produites par les indiens aux années de dictature civile -militaire au Brésil et aux années de la guerre froide en Guyane Française, comme département français.

  • Titre traduit

    Law, violence and resistance: a comparative analysis between the treatment of the situation of indigenous peoples and their resistance in dictatorial Brazil and Guyana


  • Résumé

    This work aims to compare laws and public policy - or the lack of distinguished legal treatment - concerning the relationship between Brazilian and French State and their indigenous peoples. The problem of the thesis includes the analysis between law developed in Constitutions and the laws and / or the lack of specialized law, the violation of rights, the violence possibilities as activity of State and the resistances produced by the Indians to the years of civil-military dictatorship in Brazil and to the years of the cold war in French Guiana, as a French department.