Les langues artificielles : un laboratoire linguistique. Réflexions sur la création d'une langue à partir du cas du trigedasleng

par Maylis Fernandez

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Valentina Bisconti.

Thèses en préparation à Amiens , dans le cadre de École doctorale en Sciences humaines et sociales (Amiens) , en partenariat avec Centre d'études des relations et contacts linguistiques et littéraires (Amiens ; 2008-....) (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Les langues artificielles ( ci-après noté LA) au cours de leur histoire ont connu des périodes de fort développement. Le XXIème siècle marque une période de tournant de cette histoire, avec l'apparition massive de langues artificielles dans le domaine audio-visuel (aussi bien cinématographique que télévisuel). Ces langues, créées de toute pièce pour répondre à des besoins spécifiques que sont ceux des fictions qu'elles alimentent, ouvrent un nouveau champ d'étude pour la recherche. Avec l'apparition de ces langues émergent de nouvelles problématiques auxquelles nous allons nous intéresser. L'espace d'apparition de ces langues artificielles est d'abord confiné au domaine audio-visuel. Dans la mesure où ces langues apparaissent dans le cadre de films ou de séries télévisées, elles sont dans un premier temps utilisées au sein de ces médias. Cependant, nous voyons de plus en plus un engouement apparaître autour de ces LA de la part des internautes qui pousse ces langues à évoluer. Des personnes désireuses de les apprendre opèrent un passage du fictif au réel en important ces objets linguistiques in-vitro sur Internet. De ce fait, ces LA sont soumises à des changements. Pour ce faire, nous réfléchissons à la question des pratiques linguistiques artificielles. Ce travail de recherche s'articulera en plusieurs temps. Il nous faudra d'abord faire le point sur l'évolution des LA, particulièrement au XXIème siècle. Cependant, au-delà de leur simple évolution, il sera également pertinent de nous interroger sur la création même de ces langues, et sur les procédés employés dans leur réalisation. La création d'une langue induit en effet plusieurs processus. D'une part, des procédés strictement linguistiques sont utilisés, afin de parvenir à mettre en place un système de communication. Ces procédés relèvent de divers niveaux d'analyse des sciences du langage : phonologie, morphologie, syntaxe, etc. D'autre part, des facteurs extra-linguistiques sont également à prendre en compte, tels que le support dans lequel la langue va apparaître, ou bien encore des facteurs culturels. Il s'agira dans notre travail de dégager ces facteurs, et de réfléchir à leur impact sur le produit linguistique fini. Enfin, nous réfléchirons aux limites de la création des LA, et à la résistance que cet objet peut présenter au linguiste, aussi bien dans sa description que dans son accessibilité. Les objectifs poursuivis dans ce travail de thèse sont les suivants : Etablir un état des lieux sur la question des langues artificielles. Il s'agit aussi bien de retracer l'histoire de ces langues que de réfléchir à la notion même de langue artificielle. Observer le passage d'une langue artificielle créée dans un environnement audio-visuel au monde réel à travers les pratiques des internautes sur les espaces digitaux à leur disposition. Réfléchir sur la création de langues artificielles et sur les mécanismes employés à cet effet. Penser les limites qu'une langue artificielle représente pour un chercheur.

  • Titre traduit

    Artificial langages : a linguistic laboratory. A study about how to create a langage through the example of trigedasleng


  • Résumé

    Artificial languages, throughout their history have known periods of massive changes. During the 21st century, the audio-visual aspect of entertainment has created a new ground for those languages to evolve into. Artificial languages, created solely to answer specific needs for tv shows or movies and their universes, open a new research field. New problematics emerge from those languages. Even though they first appeared in an audio-visual space, we can see a certain infatuation from the fans of those TV shows or movies leading to a transfer from a virtual space to a real space on the Internet. Through this transition from TV shows to the Internet, we can see different changes operated to the artificial languages, leading us to study artificial linguistics practices. This research will firstly describe artificial languages' changes over time, but more precisely how it evolved during the 21st century. However, we will not just try and describe the evolution of said languages, but also interrogate ourselves about how such a language can evolve. Therefore, we will reflect on the processes used in a language's creation through both linguistical factors and extra-linguistical ones (such as multiple platforms or cultural factors). We will also test the limits of artificial languages, and how they can resist to the linguist, in its description and accessibility. The main objectives of this research will be : Present the history of artificial languages, throughout time but more precisely in the 21st century, and try to circumscribe what an artificial language is. Observe the transition from TV shows and movies to the Internet, to see what changes are operated and what it means for the language itself. Find out what processes are used in the creation of an artificial language on a linguistic level. Show the limits an artificial language represents and how it can resist to a linguist.