La notion de propriété chez jean-jacques rousseau : une théorie républicaine

par Pierre Cretois

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Juliette Grange et de Julia Kristeva.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 19-01-2007 .


  • Résumé

    Il s'agira de mettre en évidence une théorie de la propriété qui s'efforce d'être ni propriété privée ou libérale ni propriété commune. cependant, nous nous efforcerons de ne pas poser le problème en termes de synthèse entre la propriété individuelle d'un côté et sa destination sociale de l'autre. car, ces deux aspects en première approximation, semblent tellement hétérogènes que tout espoir d'unification semble compromis même si l'on trouve chez duguit, par exemple, un effort pour y atteindre. par ailleurs, la propriété privée et pas seulement individuelle telle qu'elle se dessine dans le code napoléon, est peut être considérée comme un dogme du droit français. ce dogme a trouvé dans une interprétation du droit romain sa légitimation. seulement, il me semble qu'il s'est d'abord posé en opposition avec la propriété féodale. or, cette thématisation de la propriété n'est intelligible que par rapport à l'histoire particulière de la france, et je doute qu'elle soit universalisable même si l'on sait qu'elle a essaimé en europe par le biais du modèle qu'est rapidement devenue l'architecture du code /...


  • Pas de résumé disponible.