Pour un musée global : exposer une autre Histoire du monde au Mucem.

par Camille Faucourt

Projet de thèse en Patrimoine: Etudes Patrimoniales

Sous la direction de Patrick Garcia.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Arts, Humanité, Sciences Sociales , en partenariat avec AGORA - Laboratoire de recherche civilisation, identités culturelles, textes et francophonies (laboratoire) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Proposer le cadre du « musée global » d'une Histoire-Monde du XIIIème au XXIème siècle : tel est l'objectif du projet d'exposition Une autre histoire du monde qui sera présentée au Mucem, Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, à l'été 2023. Le monde y sera appréhendé non pas seulement comme un objet ou comme une échelle, mais aussi comme une expérience culturelle, artistique et sensible, qui peut être exposée. En s'émancipant d'une vision européano-centrée, l'exposition inversera les perspectives classiques et privilégiera les points de vue autochtones pour raconter cette histoire mondiale alternative. Sur les différents continents, sculptures, peintures, textiles, cartes, arts décoratifs, photographies et arts graphiques seront ainsi convoqués comme autant d'œuvres représentatives des grands récits globalisants, de la Méditerranée à l'ensemble de la planète. L'exposition est conçue par une équipe de trois commissaires qui coordonnent des ateliers réunissant chercheurs, artistes et professionnels de musées. Lieux d'échanges pluridisciplinaires de savoirs et de regards situés, ils contribuent à enrichir le discours de l'exposition. Le projet de thèse entend observer et critiquer le processus de conception et de production muséographique en cours et son résultat final, l'exposition elle-même. Quels historicités, temporalités, évènements mais aussi espaces géographiques retenir et présenter au public ? Comment traduire le récit historique en récit muséographique tout en conservant la richesse et la complexité d'une histoire décentrée du monde ? Au-delà, quels savoirs, outils et méthodes alternatives et innovantes l'histoire globale peut-elle apporter aux musées du XXIème siècle et à leurs publics ? La recherche doctorale invite ainsi à analyser le cas pratique que constitue le commissariat de l'exposition comme le laboratoire d'une réflexion épistémologique plus large sur les normes, les catégories et les hiérarchies convoquées par les disciplines scientifiques comme par les musées.

  • Titre traduit

    For a global museum: exhibiting another world history at Mucem.


  • Résumé

    Offering the frame of the « global museum » of a World History from the 13th century to the 21st century: this is the aim of the exhibition Another history of the world which will be displayed at Mucem, Museum of Europe and Mediterranean Civilizations, in 2023. The world will not only be conceived as an object or a scale, but also as a cultural, artistic and sensitive experience which can be exhibited. Freeing itself from a Eurocentric viewpoint, the exhibition will favour indigenous narratives in order to tell another version of World History. Sculptures, paintings, graphic arts, textiles, maps, decorative arts and photographs will be gathered from the different continents, from the Mediterranean Sea and the entire planet, to exemplify this inverted history. The exhibition is designed by a team of three curators. They coordinate workshops reuniting researchers, artists and museum professionals. These workshops contribute to the exhibition's development by becoming places of multidisciplinary exchanges of knowledge and local narratives. The research project will observe and criticize this conception process, as well as the museographic production and its final result, the exhibition itself. Which temporalities, historic events and geographic spaces should be considered and presented to visitors? How should the historical discourse be translated into a museographic display while retaining the entire complexity of a decentered global history? Moreover, what knowledge, tools and alternative methods can global history as a discipline offer to the museums of the 21st century and their visitors? To answer these questions, the doctoral research will consider the curation of the exhibition as the laboratory of a larger epistemological reflexion on norms, categories and hierarchies on which both academic disciplines and museums rely.