Nouvelle subjectivité politique dans le contexte de l'errance contemporaine : la situation libanaise

par Sarah Cherrier

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Étienne Tassin.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 11-01-2007 .


  • Résumé

    L'essor de la mondialisation participe aux déplacements volontaires ou subis de personnes qui peuvent se trouver en situation d'errance. véritable enjeu de politique mondiale, l'errance questionne les formes de la socialité sous le double aspect d'un temps achronique et d'un espace atopique. autrement dit, comment considérer l'errance dans l'espace commun ? l'espace de l'errance prend la forme d'un espace non-lieu, non-délimité par des frontières. ainsi, il nous intéresse de savoir comment s'exprime le sujet de l'errance, dans son rapport atéléogique au monde, lui-même déployé dans un espace atopique. les conflits génèrent une errance de désappropriation de l'espace politique, comme c'est le cas au moyen-orient. dans la prise en compte de la réalité de terrain, peut-on véritablement envisager que l'errance suscite à sa façon un espace de vivre-ensemble extra-vagant où le sujet politique pourra devenir ?


  • Pas de résumé disponible.