Démocratie et droits de l'homme en turquie dans le cadre du processus de son adhésion dans l'ue et dans le contexte des progrès en droits humains et ses effets sur la démocratie.

par Feyza basak Celik delepee

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Véronique Champeil-Desplats.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 08-01-2007 .


  • Résumé

    Lors du conseil européen de décembre 1999, la candidature de la turquie à l'union européenne (ue) était officiellement acceptée. depuis lors, et à plus forte raison après l'adoption du 'programme national pour l'adoption de l'acquis' en mars 2001, et surtout après l'arrivée au pouvoir du gouvernement de l'akp en novembre 2002, la turquie s'est engagée dans un vaste programme de réformes législatives, y compris de ratification d'instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme, en vue de se conformer aux critères de copenhague, préalable à l'ouverture des négociations pour l'adhésion de la turquie à l'ue. le 3 octobre 2005, les négociations d'adhésion entre l'ue et la turquie ont été officiellement ouvertes à luxembourg et le 12 juin 2006 ont commencé l'examen et l'analyse de l'acquis communautaire. néanmoins, des obstacles subsistent sur la voie de l'adhésion de la turquie à l'ue. il s'agit entre autres de la question de la liberté d'expression, notamment des procès d'écrivains et journalistes turcs, ainsi que de la protection des droits de l'homme. la survie et longévité de l'état sont des éléments principaux pour la république turque. la situation difficile à la fois à l'intérieur et l'extérieur du pays l'a conduit à prendre des mesures strictes en vue de protéger son état et ses valeurs contre ses ennemis extérieurs et intérieurs, notamment en matière de liberté d'expression et d'association. contrairement à ce que soutiennent les doctrines, l'interdépendance de la démocratie et des droits de l'homme n'a pas été vérifiée en turquie. l'etat turc possède un système démocratique depuis 1950 mais a vécu trois interventions militaires. dans cette perspective l'espoir et la volonté d'intégrer dans l'ue ont eu une influence positive sur la turquie. l'attente d'adhésion à l'ue à la suite du sommet d'helsinki est une motivation non négligeable pour l'amélioration de la démocratisation et des droits de l'homme.


  • Pas de résumé disponible.