Contact de langues, émergence de variétés linguistiques et enseignement du français au burkina faso : le cas d'une langue minoritaire de la famille nigéro-congolaise.

par Melanie Cavalheiro

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Louis Rougé.

Thèses en préparation à Orléans depuis le 08-11-2006 .


  • Résumé

    Pays sub-sahélien enclavé, situé au coeur de l'afrique occidentale, le burkina faso regroupe une soixantaine d'ethnies d'importance numérique et d'aire géographique inégales, associant le français (langue officielle) à une soixantaine de langues nationales. on assiste dans ce pays où le français assure des fonctions véhiculaires partielles, à l'émergence de variétés langagières plus ou moins stabilisées qui mêlent français et langues en contact (mixed language). l'épreuve du rapprochement et de la combinaison des langues sera faite en intégrant à l'analyse, la description d'une langue minoritaire non décrite, appartenant à la famille nigéro-congolaise, en partenariat avec le cnrst burkinabé. on étudiera la dynamique du contact dans ses dimensions lexicale (emprunt), phonologique, morpho-syntaxique mais aussi pragmatique et interactionnelle. dans le même temps, on se demandera quels sont les effets en retour de ce phénomène dans l'émergence de variétés autonomes de français. enfin, une partie centrée sur la didactique du fle/fls, tentera de cerner les diffucultés de l'apprentissage du français dans le cadre scolaire, avec une réflexion sur les possibilités d'intégration des langues vernaculaires dans la politique d'enseignement /...


  • Pas de résumé disponible.