Evolution des dommages lors du traitement thermomécanique de plaques épaisses d'aluminium aérospatial.

par Anthony albert Harrup gutierrez

Projet de thèse en 2MGE : Matériaux, Mécanique, Génie civil, Electrochimie

Sous la direction de Luc Salvo.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale Ingénierie - matériaux mécanique énergétique environnement procédés production , en partenariat avec Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés (laboratoire) depuis le 05-11-2020 .


  • Résumé

    La production d'aluminium a augmenté au cours des dernières décennies. Ceci est dû à leur faible densité, leurs bonnes propriétés mécaniques et leur résistance à la corrosion. Les produits en aluminium laminé à plat constituent le plus grand volume d'aluminium traité mécaniquement. Les tiques en aluminium sont largement utilisées dans l'industrie automobile et aérospatiale. C'est pourquoi il est impératif pour l'industrie d'améliorer également leurs propriétés et de réduire les défauts de production. L'un des défauts les plus courants des alliages d'aluminium est la formation de pores lors de la solidification. Ces pores peuvent être réduits et fermés pendant le processus de laminage à chaud pour obtenir la qualité requise. Néanmoins, ce procédé n'est pas parfait et en réduisant les défauts, les propriétés mécaniques peuvent être améliorées. Afin d'améliorer le processus de laminage à chaud, il est important de comprendre l'évolution des pores et le rôle de leur environnement local. La caractérisation peut être réalisée en faisant une nano-tomographie in situ aux rayons X, une micro-tomographie aux rayons X et une tomographie à neutrons. Cet objectif sera atteint en collaboration avec l'ESRF, le SIMaP, le CTEC et l'Institut ILL. Après la caractérisation, un planning glissant optimisé peut être proposé à l'aide de modèles d'éléments finis. De plus, une validation de l'analyse tomographique et une comparaison avec les techniques Ultra Sound Haute Résolution seront effectuées au CTEC.

  • Titre traduit

    Damage evolution during thermo-mechanical processing of thick aerospace aluminum plates.


  • Résumé

    The aluminium production has increased during the past decades. This is because of their low density, good mechanical properties and resistance to the corrosion. Flat rolled aluminium products make up the largest volume of aluminium mechanical processed. Aluminium tick plates are widely used in the automotive and aerospace industry. This is why enhancing their properties as well and decreasing the defects in production is imperative to the industry. One of the most common defects found in aluminium alloys are pores formed during the solidification. These pores are can be reduced and closed during the hot rolling process to achieve the quality required. Nevertheless, this process is not perfect and by reducing the defects the mechanical properties can be enhanced. In order to improve the hot rolling process, it is important to understand the evolution of pores and the role of their local environment. The characterization can be achieved by doing in situ X Ray nano-tomography, X ray micro-tomography and Neutron tomography. This will be achieved in collaboration with ESRF, SIMaP, CTEC and the ILL Institute. After the characterization, an optimized rolling schedule can be proposed using finite element models. Furthermore, validation of the tomography analysis a comparison with High Resolution Ultra Sound techniques will be performed at CTEC.