Influence des caractéristiques physico-chimiques des écosystèmes aquatiques sur les interactions proie-prédateurs. Une approche comportementale et neuroanatomique.

par Martin Dessart

Projet de thèse en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Claudio Lazzari.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant - SSBCV , en partenariat avec Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte (laboratoire) et de INOV - Interactions Organismes-Environnement : mécanismes et réponses aux changements globaux (equipe de recherche) depuis le 01-02-2021 .


  • Résumé

    Les passerelles entre biologie de la conservation et biologie du comportement permettent d'étudier le lien entre aspects proximaux et ultimes du comportement et enjeux de conservation. Ces approches transdisciplinaires renforcent les solutions intégratives liées aux pertes de biodiversité et peuvent influencer positivement les prises de décision environnementales. Par exemple, la qualité des milieux aquatiques (physico-chimie de l'eau, présence de substances chimiques polluantes) influence nettement la survie et le développement des macro-invertébrés. Au sein d'un système proie-prédateur, notre démarche consiste dans un premier temps à analyser l'effets des conditions environnementales de différents écosystèmes aquatiques sur les performances cognitives de deux modèles macro-invertébrés. Pour cela, nous souhaitons mettre en place des protocoles de conditionnement suivant les modalités visuelles et olfactives, ainsi que des analyses neuroanatomiques grâce à l'utilisation de microscopie confocale et de logiciels de reconstruction 3D. Dans un second temps, nous explorerons les capacités cognitives impliquées dans les interactions sociales intra et inter-spécifiques puis nous évaluerons l'effet des caractéristiques physico-chimiques sur ces interactions. Finalement, nous proposerons une modélisation de la qualité d'un écosystème aquatique suivant les performances cognitives de macro-invertébrés.

  • Titre traduit

    The influence of physico-chemical characteristics of aquatic ecosystems on the prey-predator interactions. A behavioural-neuroanatomical approach.


  • Résumé

    Some pathways between conservation and behavioural biology have been built up and allow to study how proximate and ultimate aspects of animal behaviour can be of value in conservation. These transdisciplinary approaches strengthen integrative solutions to the loss of biodiversity and can positively affect environmental decision-making. For instance, the quality of aquatic ecosystems (physico-chemistry of water, pollutant chemical substances) clearly influcences the survival and development of macroinvertebrates. Within a prey-predator interaction, we first aim to analyse the effects of environmental conditions among different ecosystems on the cognitive abilities of two macroinvertebrate models. We want to set up conditioning bioassays to measure visual and olfactive performance as well as neuroanatomical analysis using confocal microscopy and 3D imaging software. Then, we aim to explore cognitive abilities involved in interspecific and intraspecific interactions and the effect environmental conditions on these interactions. Finally, we want to model one ecosystem qualities using macro-invertebrate cognitive performances.