Analyse statistique et modélisation des enchères d'ouverture et de clôture des marchés financiers

par Mohammed Salek

Projet de thèse en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Damien Challet.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec Mathématiques et Informatique pour la Complexité et les Systèmes - EA 4037 (laboratoire) et de CentraleSupélec (référent) depuis le 04-01-2021 .


  • Résumé

    La plupart des marchés électroniques fonctionnent durant la journée selon le principe de la double enchère en temps continu : à tout moment, des investisseurs proposent un certain volume à la vente et d'autres à l'achat, à des prix variables ; et à tout moment, un investisseur peut accepter une de ces propositions. Des enchères classiques, non continues, sont elles utilisées à l'ouverture et à la clôture des marchés. Un des objectifs de ces enchères d'ouverture et de clôture est de définir un prix représentatif, car impliquant un grand nombre d'investisseurs et un grand volume, et qui soit donc moins manipulable. La détermination du prix d'une enchère, loin d'être un résultat ponctuel, suit un processus dynamique qui dure quelques minutes ou quelques heures, selon le marché étudié. Dans certains marchés, par exemple aux Etats-Unis, les enchères se déroulent en même temps que les échanges sur le marché normal. En Europe, par contre, les phases d'enchères se déroulent avant et après la période d'ouverture des marchés. De premières observations montrent que le processus d'enchères a certaines caractéristiques particulières : 1. l'activité accélère au fur et à mesure de l'enchère ; 2. les fluctuations du prix indicatif d'enchère diminuent au cours du temps. Malgré leur importance, les enchères de marché sont l'objet de très peu d'´études, en partie en raison de la difficulté à obtenir des données de qualité. Ce projet se basera précisément sur des données de grande qualité qui permettront de reconstruire la dynamique tic à tic des périodes d'enchères et de proposer une modélisation mathématique des phénomènes observés

  • Titre traduit

    Statistical analysis and modeling of the opening and closing auctions of financial markets


  • Résumé

    Most electronic markets operate during the day on the principle of continuous double auction : at any time, investors offer a certain volume of bids and asks, at varying prices; and at any time, an investor can accept any of these proposals. These non-continuous auctions are used at the opening and closing of markets. One of the objectives of these auctions is to define a representative price, because it involves a large number of investors and a large volume, and which is therefore less manipulable. The determination of the price of an auction, far from being a one-off result, follows a dynamic process that lasts a few minutes or a few hours, depending on the market studied. In some markets, for example in the United States, auctions take place at the same time as trading. In Europe, on the other hand, the auction phases take place before and after the open market period. Initial observations show that the auction process has certain characteristics: 1. the activity accelerates as the auction progresses; 2. fluctuations in the indicative auction price decrease over time. Despite their importance, market auctions are the subject of very little studies, in part due to the difficulty in obtaining quality data. This project will be based precisely on high-quality data which will make it possible to reconstruct the tick-by-tick dynamics of auction periods and propose a mathematical modeling of the observed phenomena.