Etude sur l'implication des enseignants dans l'élaboration du curriculum APC de l'enseignement secondaire et ses mesures d'accompagnement au Mali.

par Soumaïla Ballo

Projet de thèse en Sciences de l'education

Sous la direction de Sarah Croche et de Cheick Oumar Fomba.

Thèses en préparation à Amiens en cotutelle avec l'Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB) , dans le cadre de École doctorale en Sciences humaines et sociales , en partenariat avec Centre amiénois de recherche en éducation et formation (2011-....) (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Les systèmes éducatifs n'échappent pas aux effets de la globalisation qui engendre des politiques éducatives depuis les pays industrialisés jusqu'à ceux en voie de développement. Partout, d'un moment à un autre, les systèmes éducatifs de tous ces pays ont subi des reformes curriculaires. Bien qu'ils ne l'ont pas amorcée à la même période, les politiques éducatives des pays à travers le monde éducatif sont dominées l'Approche Par Compétences (APC). Cette politique, amenée et soutenue par des organisations supra ou internationales telles l'Union européenne, l'OCDE, l'UNESCO, l'OIF, la Banque mondiale, la CONFEMEN, l'UNICEF, etc, a entrainé la refonte des systèmes éducatifs, la réécriture des programmes d'enseignement en termes de compétences. De manière globale, l'avènement de cette réforme se donne comme objectif d'améliorer la qualité de l'éducation en réduisant les abandons et les échecs scolaires. Par ailleurs, le continent africain n'a pas échappé à cette pression des organisations internationales. C'est en 1980 que la réforme APC a commencé son implantation en Afrique au niveau de l'enseignement fondamental (AFD, 2010). Mais c'est en 1994 que la CONFEMEN a évoqué la notion de compétence devant se situer au cœur des curricula. Ainsi, c'est dans cette optique que certains pays africains (Tunisie, Guinée, Mali, Sénégal et Bénin) ont inscrit la révision de leur curriculum. Il faut noter que beaucoup de pays africains se sont engagés dans cette réforme sans une préparation suffisante au préalable. Le constat est que beaucoup de pays n'arrivent pas à se défaire de l'ancien système à savoir la pédagogie par objectifs nonobstant l'adoption de l'APC. Le choix de travailler sur la mise en place de la réforme APC se justifie aujourd'hui pour la simple raison que l'actualité du système éducatif malien est dominée par l'avènement de cette nouvelle réforme. La mise en œuvre d'une politique éducative passe nécessairement par une participation de taille des enseignants depuis l'élaboration de son nouveau curriculum jusqu'à son application. L'étude s'intéresse ainsi à l'application de la réforme curriculaire APC au niveau des établissements scolaires secondaires tout en considérant les enseignants comme les principaux acteurs de sa mise en œuvre.

  • Titre traduit

    Study on the involvement of teachers in the elaboration of the APC curriculum of secondary education and its accompanying measures in Mali.


  • Résumé

    Educational systems do not escape the effects of globalization, which engenders educational policies from industrialized countries to those in the process of development. Everywhere, from one moment to another, educational systems in all these countries have undergone curriculum reforms. Although they did not start at the same time, educational policies of countries throughout the world of education are dominated by the Competency-Based Approach (CPA). This policy, brought and supported by supra or international organizations such as the European Union, the OECD, UNESCO, OIF, the World Bank, CONFEMEN, UNICEF, etc., led to the overhaul of the educational systems , rewriting educational programs in terms of skills. Overall, the goal of this reform is to improve the quality of education by reducing school drop-out and failure. On the other hand, the African continent has not escaped this pressure from international organizations. It was in 1980 that the APC reform began its implementation in Africa at the level of basic education (AFD, 2010). But it is in 1994 that the CONFEMEN evoked the notion of competence to be located at the heart of the curricula. Thus, it is in this perspective that some African countries (Tunisia, Guinea, Mali, Senegal and Benin) have included the revision of their curriculum. It should be noted that many African countries have embarked on this reform without sufficient prior preparation. The fact is that many countries can not get rid of the old system of education by objectives, notwithstanding the adoption of the PCA. The choice to work on the implementation of the APC reform is justified today for the simple reason that the news of the Malian education system is dominated by the advent of this new reform. The implementation of an educational policy necessarily involves significant participation of teachers from the development of their new curriculum to its application. The study focuses on the application of the APC curricular reform at the level of secondary schools while considering teachers as the main actors of its implementation.