Emotionally Intelligent People in the Workplace and their Influence in a Context of Abusive Supervision

par David HAMPTON MUSSEAU (Musseau)

Projet de thèse en 10 Economie, gestion, management, marketing

Sous la direction de Karim Mignonac.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion TSM (Toulouse) depuis le 02-09-2019 .

  • Titre traduit

    Les Personnes Émotionnellement Intelligentes sur le Lieu de Travail et leur Impact dans un Contexte de Supervision Abusive


  • Résumé

    Le harcèlement des employés par le superviseur est une préoccupation cruciale pour toute organisation. En effet, certaines entreprises ont récemment été condamnées pour de tels problèmes de mauvaise gestion (France Télécom). Je me concentrerai donc sur la partie immergée de cet iceberg, comme la supervision abusive (SA) avec ses dimensions active et passive. Depuis que la littérature a souligné les graves conséquences d'une supervision abusive sur la performance des personnes et des organisations, ainsi que sur l'engagement et le bien-être des employés. Il semble pertinent de découvrir des améliorations managériales et d'examiner le domaine des émotions et son impact sur le lieu de travail (Ashkanasy & Dorris, 2017; Ashkanasy et al., 2017). Ma recherche permettrait de mieux comprendre le modèle de processus des ressources affectives avec le modèle basé sur les capacités de l'intelligence émotionnelle (EI, Mayer & Salovey, 1990), tant pour les employés que pour les superviseurs, dans un contexte abusif.


  • Résumé

    Supervisor's harassment of employees stands as a crucial concern for any organization. Indeed some firms were recently convicted for such mismanagement issues (France Telecom). Therefore, my focus will be on the immersed part of this iceberg, such as abusive supervision (AS) with its active and passive dimensions since literature stressed out the harsh consequences of abusive supervision for people's and organizations' performance, plus employees' engagement and well being. It seems relevant to find out managerial improvements and to examine the emotions' realm and its impact in the workplace (Ashkanasy & Dorris, 2017; Ashkanasy et al., 2017). My research would provide a better understanding of affective resources' process model with the ability-based model of Emotional Intelligence (EI, Mayer & Salovey, 1990), for both employees and supervisors, in an abusive context.