La sécurisation des parcours professionnels

par Clémence Turpin

Projet de thèse en Droit privé et Sciences Criminelles

Sous la direction de Paul-Henri Antonmattei.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Ecole doctorale Droit et science politique , en partenariat avec EDSM - Ecole de Droit Social de Montpellier (laboratoire) depuis le 08-01-2021 .


  • Résumé

    Garantir au mieux la sécurisation des parcours professionnels est un impératif actuel du droit du travail : les crises économiques et sanitaires, l'investissement progressif des pouvoirs publics dans l'emploi, l'industrialisation du travail et la séniorité en emploi amènent à transformer rapidement le marché du travail. Une sécurisation réussie des parcours professionnels apporte tant un maintien de l'employabilité des actifs qu'un développement de la compétitivité des entreprises. Comment, alors, garantir la sécurisation des parcours professionnels ? Pour accomplir cet objectif, tous les acteurs du droit du travail doivent être investis : pouvoirs publics, partenaires sociaux, entreprises, mais surtout, les actifs eux-mêmes, qui doivent se saisir de ce droit fondamental qui leur est octroyé. L'acteur actif de son parcours professionnel doit utiliser tous les outils à sa disposition : compte personnel de formation, conseil en évolution professionnelle, bilan de compétences, validation des acquis de l'expérience, entretiens professionnels... sont autant d'outils garantissant son employabilité.

  • Titre traduit

    Securing professional career paths


  • Résumé

    Ensuring that career paths are as secure as possible is a current imperative of labour law: the economic and health crises, the progressive investment of public authorities in employment, the industrialisation of work and seniority in employment are leading to a rapid transformation of the labour market. Successfully securing career paths will both maintain the employability of the workforce and increase the competitiveness of companies. How, then, can we guarantee the security of career paths? In order to achieve this objective, all those involved in labour law must be involved: public authorities, social partners, companies, but above all, the workers themselves, who must take up this fundamental right granted to them. The active player in his or her career path must use all the tools at his or her disposal: « personal training account » (compte personnel de formation), career development advice (« conseil en évolution professionnelle »), skills assessment, validation of acquired experience, professional interviews, etc. are all tools that guarantee employability.