Formation des officiers supérieurs en Afrique de l'Ouest : quelle école de guerre pour le Bénin et ses pays frères ?

par Manhoudjro Ahouangbo

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Jacques Roche.


  • Résumé

    Le projet de thèse est relatif à l'enseignement militaire supérieur (EMS) en Afrique francophone. Il est circonscrit à l'Afrique de l'Ouest, pour des raisons de faisabilité. Face aux besoins des armées africaines, il s'agit avant tout de mener une réflexion sur les enseignements à dispenser dans les écoles de guerre africaines futures pour former des officiers brevetés à même de répondre aux défis sécuritaires du continent. A cette problématique en première approche relative au format des futures écoles de guerre ou au recentrage des formations actuellement délivrées au Cameroun, Maroc, Tunisie, et plus récemment en Côte d'Ivoire, le projet de thèse suscite plusieurs questionnements notamment le rôle de la coopération française, celui des instances régionales comme la CEDEAO ou sécuritaires comme le G5 Sahel, ou encore l'externalisation des formations militaires. Le principal livrable qui pourrait découler de la thèse est une proposition de cursus d'école de guerre adaptée aux réalités africaines dans le cadre d'un Campus de défense où enseignement et recherche seraient associés.


  • Pas de résumé disponible.