Lehman Brothers et les mondes financiers new-yorkais. Une histoire sociale des élites bancaires (1918-2008).

par Hugo Fraslin

Projet de thèse en Histoire et civilisations

Sous la direction de Romain Huret.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 11-11-2020 .


  • Résumé

    Notre thèse, qui s’inscrit dans la nouvelle histoire du capitalisme, vise à comprendre le fonctionnement d’une banque d’affaires par le prisme de l’histoire sociale des élites bancaires de Lehman Brothers (1918-2008). Il s’agit de montrer comment les banquiers/associés (partners) de la firme construisent et entretiennent des réseaux élitaires au sein des mondes financiers, industriels, politiques des États-Unis au XXe siècle. À travers une perspective prosopographique et d’histoire sociale, centrée sur le groupe des banquiers d’affaires, nous cherchons à étudier leurs origines, leurs activités, leurs pratiques de sociabilités et leurs relations personnelles au sein des élites sociales de New York et des États-Unis entre 1918 et 2008. Fondée en 1850, Lehman Brothers, à l’origine issue d’immigrés juifs allemands, reste en effet longtemps une firme familiale, au recrutement strictement limité au clan, avant d’élargir le cercle de ses banquiers d’affaires à des milieux sociaux plus vastes (protestants, industriels, politiques) : cet élargissement social croise celui des activités de la banque. Nous chercherons alors à comprendre les raisons de cette évolution et les mécanismes qui font passer la banque d’un strict partenariat privé (private partnership) à une corporation multinationale : il s’agira de croiser histoire du capitalisme et histoire sociale pour expliquer la formation des réseaux bancaires dans les États-Unis du XXe siècle.