Fabrication de module à base de pérovskite hybride sur grande surface

par Sophie Bernard

Thèse de doctorat en Chimie-Chimie des Solides et Sciences des Matériaux-25DCH1

Sous la direction de Frédéric Sauvage.

Thèses en préparation à Amiens , dans le cadre de Sciences, Technologie, Santé , en partenariat avec LRCS - Laboratoire de Réactivité et de Chimie des Solides (laboratoire) depuis le 04-06-2018 .


  • Résumé

    Le but du travail de recherche est d'adapter les procédés et les matériaux constitutifs des dispositifs solaires aux exigences de la production industrielle. Outre le travail d'optimisation inhérent à la mise en place des méthodes de croissance, ce projet multidisciplinaire nécessite un effort sur la formulation des solutions de précurseurs, la proposition et la synthèse de matériaux innovants, caractérisation fine de ces matériaux et leur introduction dans l'empilement d'une cellule solaire. Enfin les performances des cellules solaires sont mesurées et analysées. Le doctorant travaille en s'appuyant sur les développements antérieures menés à l'IPVF qui ont permis l'obtention de plus des cellules solaires à base de pérovskite de petite surface (0,09 cm2) avec des rendements moyens supérieurs à 18% et un record à 20,2%.

  • Titre traduit

    FABRICATION OF LARGE-AREA HYBRID PEROVSKITE SOLAR CELLS


  • Résumé

    The goal of the research project is to adapt process and materials of solar devices to industrial special demands. The work will mainly focus on optimisation of new growth processes, formulation of precursors inks, innovative materials structure, caracterisations and fabrication of full photovoltaic devices. Then, IV performances are measured and analysed. The PhD work benefit of IPVF previous activities and results, a lab-scale (0,09 cm²) baseline of 18% PCE (top record 20,2%).