Formes et spatialités des pratiques démocratiques expérimentales dans l'architecture contemporaine

par Antoine Apruzzese

Projet de thèse en Amenagement

Sous la direction de Caroline Maniaque et de Darren Robinson.

Thèses en préparation à Normandie , dans le cadre de Homme, Sociétés, Risques, Territoire , en partenariat avec ARCHITECTURE TERRITOIRE ENVIRONNEMENT NORMANDIE (equipe de recherche) depuis le 02-12-2020 .


  • Résumé

    La thèse tentera d’élaborer une analyse théorique et critique de l’architecture contemporaine à travers le prisme des relations entre pratiques politiques et formes construites. Le travail de recherche tentera à la fois d’explorer : les théories politiques et sociales des mouvements de démocratie alternative (délibérative, agonistique, de contestation…) pour comprendre leur rapport à l’espace construit ; les discours de certains architectes connus pour leur engagement politique afin d’appréhender les productions architecturales récentes (post-moderne, contemporaine) avec un regard critique ; et enfin les outils de description et simulation informatique en lien avec la modélisation de la complexité (simulations multi-agents, space syntax) permettant de représenter et comprendre certaines relations entre espace et comportements sociaux et politiques. Le corpus consistera en un ensemble d’objets architecturaux contemporains choisis pour leur investissement conceptuel particulier dans la conception de l’espace partagé. Ces objets seront alors observés selon une grille d’analyse permettant de comprendre le rapport particulier qu’ils entretiennent avec une pratique politique des usagers.

  • Titre traduit

    Forms and Spatialities of experimental democratic practices in contemporary architecture


  • Pas de résumé disponible.