Étude du microenvironnement tumoral des lymphomes T angio-immunoblastiques

par Diana laure Mboumba

Projet de thèse en Pathologie et recherche clinique

Sous la direction de Marie-Hélène Delfau-Larue.

Thèses en préparation à Paris 12 , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de la Vie et de la Santé (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec Institut Mondor de Recherche Biomédicale (Créteil) (laboratoire) et de Eq 09 - Immunologie et oncogenèse des tumerus lymphoïdes (equipe de recherche) depuis le 02-12-2019 .


  • Résumé

    Les lymphomes T angioimmunoblastiques (AITL) sont les plus fréquents des lymphomes T et ont un pronostic sombre. Leur paysage mutationnel a été caractérisé, et a un impact pronostic limité. Les anoamlies et l'impact clinique du microenvironement, abondant et de la réponse immune est mal compris. Nous allons étudier le profil d'expression génique en utilisant la technologie nanostring d'échantillons d'AITL provenant d'un essai clinique, afin d'étudier les signatures immunes et du microenvironnement, et les corréler avec le pronostique et le statut mutationnnel des tumeurs.

  • Titre traduit

    Study of the tumor microenvironment of Angioimmunoblastic T cell lymphoma


  • Résumé

    Angioimmunoblastic T cell lymphomas are the most frequent T-cell lymphoma and have a poor prognosis. The mutational landscape of those lymphomas has been deciphered and mutational status has a limited impact on the outcome of patients. We will study the gene expression profile, using the nanostring technology, of AITL samples from a clinical trial to identify immune and microenvironment signatures, and correlate these signatures with outcome and mutational landscape.