Les interactions entres les politiques de transition énergétique et les inégalités

par Emilien Ravigne

Projet de thèse en Ingéniérie des systèmes complexes

Sous la direction de Pascal Da costa.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec Laboratoire Génie Industriel (laboratoire) , Economie Durable (equipe de recherche) et de CentraleSupélec (référent) depuis le 02-01-2019 .


  • Résumé

    Les derniers rapports des experts du climat (GIEC 2018) sont éloquents sur l'ambition des trajectoires permettant de limiter le réchauffement climatique à 1.5 ou 2°C. Ils font de la progression des innovations techniques et technologiques et des changement de comportement, des conditions nécessaires pour la faisabilité de ces scénarios d'atténuation. C'est dans cet esprit que les politiques publiques se doivent de soutenir les différentes étapes de développement, commercialisation et diffusion des éco-innovations, et à accompagner et provoquer l'évolution des modes de vie. Le GIEC souligne que ces trajectoires de réductions des émissions de gaz à effet de serre sont aussi susceptibles d'avoir des influences réciproques sur la pauvreté : réduire les inégalités pourrait aider à atteindre les objectifs environnementaux. La thèse a pour objectif d'analyser et d'évaluer l'impact des politiques environnementales sur les inégalités, en France et dans des pays européens. Pour ce faire, nous essaierons : i) d'étudier les différents outils de politiques environnementales et leur mise en œuvre dans les modélisation intégrées actuelles ii) de simuler les impacts des politiques vers les ménages aux échelles micro et macro-économiques ; iii) de quantifier les conséquences du progrès technique dirigé sur la distribution de la valeur ajoutée à travers l'emploi et les revenus afin de pouvoir finalement iv)proposer une modélisation prospective réunissant l'offre et la demande qui nous permettra de conclure sur l'équité de l'ensemble des mesures environnementales et leurs interactions.

  • Titre traduit

    Interactions between energy transition policies and inequalities


  • Résumé

    The latest reports from climate experts (IPCC 2018) make clear the level of ambition needed to stay on 1.5 or 2°C limited global warming pathways. The progress of technical and technological innovations is a necessary condition for the feasibility of such mitigation scenarii. Bearing this in mind, public policy makers are to support successive steps of development, commercialisation and widespread adoption of eco-innovations, at national and international scales. IPCC highlights that GHG reducing trajectories are also likely to have reciprocal influences on poverty : reducing inequalities could help fulfil environmental targets. The thesis aims at analysing and assesing the impact of environmental policies on inequalities in France and in European countries. To do so, we will attempt : (i) to study the different environmental policy tools and their implementation in current integrated modelling; (ii) to simulate the impacts of policies on households at the micro and macroeconomic levels; and (iii) to quantify the consequences of technological progress on the distribution of value added through employment and income in order to finally (iv) propose a prospective modelling that brings together supply and demand and will enable us to conclude on the equity of all environmental measures and their interactions.