Physiologie et physiopathologie des mécanismes d'acclimatation et d'adaptation à l'hypoxie d'altitude

par Benoit Champigneulle

Projet de thèse en MBS - Modèles, méthodes et algorithmes en biologie, santé et environnement

Sous la direction de Samuel Verges, Pierre Bouzat et de Julien Brugniaux.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement , en partenariat avec Hypoxie et Physiopathologie (laboratoire) et de Hypoxie-exercice (equipe de recherche) depuis le 01-12-2020 .


  • Résumé

    Les mécanismes physiologiques et physiopathologiques, conduisant à une adaptation ou à une maladaptation à l'hypoxie hypobare induite par une exposition aiguë ou chronique en altitude restent insuffisamment compris. En premier lieu, l'objectif de ce travail est donc, d'améliorer les connaissances liées aux conséquences sur l'organisme humain d'une exposition chronique à l'altitude, notamment chez les résidents de très haute altitude vivant à la Rinconada (Pérou, 5100-5300 m) présentant un mal chronique des montagnes (CMS). Pour ce faire, les effets d'un traitement médicamenteux (acétazolamide ou atorvastatine) administré dans le cadre d'une étude randomisée et contrôlée, contre placebo, en double aveugle sur différents paramètres, notamment hématologiques, cérébro-vasculaires et cardio-vasculaires seront étudiés. Ce travail devrait permettre de statuer sur l'effet éventuel d'un traitement médicamenteux sur les symptômes du CMS et d'affiner les connaissances sur les mécanismes physiopathologiques conduisant à son développement. La seconde partie de ce travail, visera à étudier les modifications cérébro-vasculaires, vasculaires ainsi que la réponse cardio-ventilatoire, de sujets insuffisants respiratoires chroniques lors d'une exposition aiguë hypoxique en altitude. Outre une meilleure appréhension des facteurs prédictifs de mauvaise acclimatation chez ces sujets lors d'un voyage en altitude, la compréhension des modifications physiologiques induites par l'hypoxie chez ces sujets est également utile lorsque des épisodes d'hypoxie surviennent à basse altitude, lors d'exacerbations respiratoires. Ces travaux devraient donc permettre une meilleure compréhension des mécanismes d'acclimatation et d'adaptation dans des situations allant d'une exposition aiguë à une exposition chronique à la haute altitude.

  • Titre traduit

    Physiology of acclimatization, non-acclimatization, adaptation and maladaptation to high-altitude hypoxia


  • Résumé

    Physiological mechanisms leading to an adaptation or a maladaptation in a hypoxic hypobaric environment as induced by an exposition to high altitude remain misunderstood. First objective of this work will be to improve the knowledge of a chronic exposition in high altitude on human organism, especially in highlanders living in La Rinconada (Peru; 5,100-5,300 m) and suffering from chronic mountain sickness (CMS). To reach this objective, we plan to evaluate the hematologic, the cardiovascular and the cerebrovascular effects of a drug administration (acetazolamide or atorvastatin), given in a randomized and blinded placebo-control study. This work will allow to rule on the possible beneficial effect of a specific treatment on the symptoms of CMS and to improve the knowledge of the CMS mechanisms. The second part of this work will aim to study the vascular and cerebrovascular changes, as well as the cardio-respiratory response, induce by an acute high-altitude exposition in patients suffering from chronic obstructive pulmonary disease. Results of this second part will allow to highlight the predictive factors of maladaptation to high altitude (i.e. hypoxia) in this specific population and could also be useful to understand the vascular pathophysiological changes during hypoxic events in low altitude, as occurring during respiratory exacerbations. These works will allow a better understanding of acclimation and maladaptation mechanisms in settings ranging from acute exposition to chronic exposition to high altitude.